chapitre 11.2

Edward tressaillit et recula en me dévisageant de ses grands yeux tristes :

- Gy, non ! Tu…

Je plaquai une main sur sa bouche pour le faire taire et comme Laz était resté silencieux, je continuai :

- Edward ne va pas très bien, je reste avec lui ce soir.

La voix de Laz prit une intonation très irritée :

- Quoi ? Il a un bouton sur le nez et c’est horrible parce qu’il a une séance photo demain, c’est ça ?!

Surprise, je restai d’abord sans rien dire.

Raccroche lui au nez, ça ne se fait pas de dire des trucs comme ça sans savoir !

Je suis trop polie pour ça…

Ouais, mais tu détestes qu’on s’en prenne à Edward. Lazarel pourrait être plus indulgent !

- Si tu veux qu’on continue à se fréquenter, tu as intérêt à surveiller tes paroles au sujet de mes amis, aboyai-je.

Non mais ! Pas que lui qui a le droit de se la jouer pas content !

Edward me fit signe qu’il allait se rafraichir un peu dans la salle de bain. Je le libérai et le suivit des yeux.

- Il a quoi alors ? grogna Lazarel.

Après un instant d’hésitation, je décidai de jouer la franchise. Je lui rapportai la conversation eue avec mon ami. Puisque Laz semblait avoir un passé d’enfant battu, il comprendrait sûrement. Pour en être certaine, j’appuyais bien sur le fait qu’Edward avait des bleus. Lorsque j’eus terminé mon récit, Laz s’était franchement calmé.

- Gypsie… c’est du viol ça !

- Il dit que non…

Lazarel soupira :

- Je suis désolé de m’être un peu emporté. C’est juste que ça fait des jours que j’ai envie de te revoir, mais je comprends. Tu as raison. Toi et moi on aura l’occasion de se voir et pour l’heure ton coloc’ a besoin de toi.

Soulagée, j’acquiesçai :

- Ravie que tu comprennes.

Je devinai un sourire dans sa voix :

- Tu sais, je ne suis pas un salopard sans cœur. Ce qu’il a vécu n’est pas facile à vivre, surtout s’il a encore des sentiments pour cet homme.

Ouais… faudrait que je demande à Ed’ ça. Il aimait Richard, est-ce que l’épisode d’aujourd’hui avait suffit à le vacciner ? J’en doutais un peu.

Soudain, il me revint en mémoire l’avertissement de Lancelin. Lui, il savait ce qui risquait d’arriver, j’en étais certaine. Il m’avait dit de faire attention à Richard, que ce n’était pas une personne très recommandable.

vendredi 28 décembre 2012 11:19 , dans L'Amour est recouvert de Sang (terminée)



1 Fan


1 commentaire(s)



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.211.181.45) pour vous identifier.     



ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à tenshiblood

Vous devez être connecté pour ajouter tenshiblood à vos amis

 
Créer un blog