Chapitre 15.3

Qu’est-ce que ça signifiait ? Il était censé être en prison !

L’angoisse me noua le ventre immédiatement. Bien sûr, il n’y avait personne pour me venir en aide !

- Qu’est-ce que tu fiches ici ? demandai-je de ma voix la plus neutre possible.

- Je te cherchai, bien entendu.

Aïe, ça va mal pour ma peau ça…

- Ce n’est pas compliquée de te retrouver, suffit de lire les journaux pour voir avec qui tu sors. J’espérai bien que tu accompagnerais ton chéri ici.

Ses yeux brillaient de menace. J’ouvris la bouche, prête à crier.

- Même pas en rêve, Gypsie, coupa-t-il immédiatement en plaquant un canif sur ma gorge.

Merde, merde, merde !

Et Edward n’était même pas là pour m’aider cette fois.

Je ne savais absolument pas comment réagir face à la situation. Ce type me terrifiait et il avait l’élément de surprise qui jouait en sa faveur. Si j’avais apprit qu’il était sorti de prison, j’aurais été plus prudente, j’en aurais parlé à Lazare, je…

 Je fus incapable de réagir et le laissai me guider jusqu’à l’escalier. Il cachait son canif mais je savais son existence. J’eus beau me tordre le cou en direction de la salle de réception, priant pour que Lazare soit en vue et l’appeler à l’aide… je ne pus même pas l’apercevoir. Tom s’était réservé une chambre à l’étage et je savais très bien qu’il avait l’intention de faire ce qu’il avait déjà en tête quand j’avais 15 ans…

Le premier qui dit que la prison peut changer les gens, je le bute !

Une fois dans sa chambre, je me sentis soudain envahi par une trouille monstrueuse à la vue du lit et me décidai enfin à me secouer et à ne pas me laisser faire par cet enfoiré !

- Me dis pas que tu as toujours les mêmes envies qu’il y a 6 ans ! m’écriai-je en m’écartant de lui d’un bond.

Il sourit. Un sourire qui avait su me faire craquer des années auparavant et qui aurait bien pu me faire replonger si Lazarel n’en faisait pas un dix fois mieux.

- Oh non, Gypsie, c’est encore pire. Parce que se taper 6 ans de rendez vous chez les psy qui te prennent pour un cinglé et être enfermé avec des gens qui ont vraiment un sale passé, ça m’a mit les nerfs et tu es la seule responsable.

Meeeeeerde !

Au secours ! Et pourquoi je ne m’étais pas secouée avant, moi ?!

La porte ! Garde la porte en vue pour t’y précipiter.

mardi 22 janvier 2013 11:13 , dans L'Amour est recouvert de Sang (terminée)



1 Fan

Aucun commentaire pour l'article: Chapitre 15.3



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (107.20.121.254) pour vous identifier.     



fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à tenshiblood

Vous devez être connecté pour ajouter tenshiblood à vos amis

 
Créer un blog