chapitre 19.2

- Gypsie, tu ne devrais pas regarder, tu te fais du mal…

Je relevai la tête, un peu hébétée. Lancelin attrapa le journal ouvert sur mes genoux, le plia et le jeta dans la poubelle.

- Je voulais aller le jeter avant que tu ne le vois, j’ai oublié, je suis un crétin… Désolé.

- J’aurais fini par le savoir… marmonnai-je en sentant une douleur sourde dans ma poitrine.

Oui, j’avais eu l’infime espoir qu’il me recontacterait et qu’on recommencerait… visiblement non, il passait à autre chose.

Lancelin tenta de me changer les idées :

- On a reçu les billets de train pour notre petit voyage. Tu veux les prendre ou je les garde ?

Les billets… au final, j’en avais pris seulement trois : pour Lance, Edward et moi… J’aurais tellement aimé que Lazarel vienne aussi avec nous… J’allais tenir la chandelle. Ou peut être pas, Edward et Lance étaient suffisamment cool pour justement tout faire pour ne pas me faire souffrir. Mon collègue posa sa tasse de café sur mon bureau et s’agenouilla en face de moi. Je soupirai intérieurement. Depuis ce fameux samedi soir, combien de fois avait-il mit son travail en pause plus ou moins prolongée pour m’apporter son soutient ? Pas très professionnel, mais super amical… même Alain avait approuvé son attitude. Il préférait qu’on prenne du retard dans le travail et que nos relations et nos morals soient au beau fixe. Lance posa une main sur mon genou et l’autre sur ma joue pour essuyer mes larmes. Je ne les avais même pas senties couler.

- Je suis désolé, Gypsie, je ne sais pas comment faire pour te consoler, murmura-t-il.

Je secouai la tête en lui adressant un faible sourire :

- Reste toi-même, c’est tout. Et rend Edward heureux, c’est tout ce que je veux pour l’instant. Garde les billets si ça te chante.

Lancelin caressa doucement ma joue et m’embrassa au coin des lèvres :

- Je peux venir dormir chez toi ce soir ? Edward en a envie, mais tu n’as peut être pas envie de nous voir fricoter.

- Bien sûr que tu peux venir ! répliquai-je. Vous occupez pas de moi tous les deux, il n’est pas question que vous vous reteniez simplement parce que mon mec m’a lâché.

Ainsi, pour une fois, Lancelin et moi ne partîmes pas séparément du travail, mais ensemble, bras dessus, bras dessous. Je fus heureuse d’avoir accepté vu la joie d’Edward de nous voir arriver en même temps.  Et la soirée passée tous les trois ensembles fut surement l’un des moments les plus agréables de ma vie.

jeudi 07 février 2013 10:43 , dans L'Amour est recouvert de Sang (terminée)



2 Fans


3 commentaire(s)

  • legsims3 jeu. 07 févr. 2013 13:42
    ça y est! j'ai tout rattrapé
  • legsims3 jeu. 07 févr. 2013 13:42
    elle a vraiment des amis super!!
  • marneisere jeu. 07 févr. 2013 12:12
    très émouvant ces souvenirs...; c'est superbement bien écrit.. je t'embrasse mon amie, et te souhaite aussi un doux jeudi... merci pour tes gentils commentaires sur mon blog.


Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.196.69.189) pour vous identifier.     



Accueil | PC | PS3 | 360 | Wii | 3DS | DS | PSP | IPHONE | Web |
Jeux du moment : Battlefield 3 PC | Battlefield 3 PS3 | Minecraft 360 | FIFA 12 Wii | FIFA 12 DS
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à tenshiblood

Vous devez être connecté pour ajouter tenshiblood à vos amis

 
Créer un blog