L'Ange de la Mort. chapitre 1.7

D’une chiquenaude je virai l’insecte noir qui tomba au sol, l’arachnéen
désorienté se balança un moment sur son fil comme un
balancier. Je me contemplai sous toutes les coutures. Comme
d’habitude, j’étais torse nu, ce qui ravissait toute personne de
sexe féminin qui louchait sur mes tablettes de chocolat et mes
pectoraux merveilleux. Des épaules larges, des biceps dus à la
centaine de pompes accomplies chaque jour minimum. Mes
cheveux étaient d’un noir corbeau. Légèrement ondulés, ils
me tombaient jusqu’en bas des omoplates. Mes yeux étaient
bleus nuit. Je portais un pantalon gris foncé qui couvrait mes
longues jambes musclées. À mes pieds, pas de chaussures.
Dans mon dos, deux grandes ailes noires repliées, au repos. Je
les déployai vivement pour vérifier s’il n’y avait pas de plumes
mortes qu’il me faudrait enlever. Tout était parfait, je pouvais
partir. Je repliai mes bras devant mon visage, puis mes ailes,
comme pour m’enfermer dans un cocon. Enfin, je fermai les
yeux en visualisant ma destination.
– Montbrison, soufflai-je tout bas.
18 19
L’air bougea à peine autour de moi. Je me sus arrivé à destination
lorsque le vent caressa mes plumes avec douceur. Je fis
disparaître mes ailes à regret pour ne pas me faire remarquer
des humains et fis apparaître à la place une chemise en coton
simple de couleur rouge, accompagnée de baskets. Je sentis
alors un truc me chatouiller la peau. Baissant les yeux sur ma
main, je vis la fourmi. Elle avait fui en me grimpant dessus,
échappant ainsi à sa mort prochaine. Avec un demi-sourire,
je me baissai et posai la bestiole dans l’herbe pour lui offrir sa
liberté. J’étudiai ensuite le décor autour de moi. Il faisait nuit
et j’étais dans un parc. Je fouillai dans ma mémoire, visualisai
mentalement le plan que Mathus m’avait fait apprendre
par coeur et supposai que je me trouvais dans le Jardin d’Allard,
appartenant à la ville de Montbrison. Une petite ville
banale, sans grand intérêt, située dans le département de la
Loire, à environ 95 kilomètres de Lyon, 30 kilomètres de
Saint-Étienne et à 370 kilomètres de Marseille. Cette ville est
considérée comme la capitale historique du Forez. Population
de la ville : 14 597 habitants. Je m’avançai de quelques pas et
vis la fille, Miss Planche à Pain… en position de combat et
encerclée par ce que je reconnus comme étant des vampires.

(Et voilà ! Vous avez eu le chapitre 1 de mon 1er roman en entier, j'espère que ça vous a plue =D. Le dessin a été réalisé par un ami. Bon, je l'ai mis parce que ça a été le tout premier Lazare en couleur que j'ai eu, mais il y a des petites "erreurs")

Blog de tenshiblood :Le Monde de TenshiBlood, L'Ange de la Mort. chapitre 1.7

dimanche 10 février 2013 10:59 , dans Roman : L'Ange de la Mort (seulement des extraits)




1 Fan

Aucun commentaire pour l'article: L'Ange de la Mort. chapitre 1.7



Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (107.21.136.116) pour vous identifier.     


ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à tenshiblood

Vous devez être connecté pour ajouter tenshiblood à vos amis

 
Créer un blog