chapitre 22.2

Je le repoussai tout doucement et me calai confortablement sur le lit. Il me posa le plateau sur les genoux. Je commençai à grignoter mon croissant, il retira ses chaussures d’un coup de pied et attrapa quelque chose dans sa poche.

- Tient, je veux que tu reprennes ça…

Il brandit la clé de sa maison avant d’afficher un pli soucieux au front :

- Enfin… sauf si tu trouves que je vais un peu vite en besogne… Je veux pas t’effrayer…

- Si tu as l’intention de me demander en mariage juste après, oui, ça risque de me faire peur.

Laz rit, un peu embarrassé :

- L’idée de t’épouser m’a déjà traversé l’esprit en fait…

Je m’étranglais. Il me tapa dans le dos pour m’aider à cracher le bout de croissant qui était coincé dans ma gorge.

- J’aurais peut être dû la fermer en fait…

- Tu m’as surprise… marmonnai-je en avalant une gorgée de café.

Il regarda la clé entre ses doigts comme s’il n’était plus très sûr de savoir quoi en faire. Et ses yeux affichaient une certaine inquiétude. Visiblement, maintenant il avait un peu peur de mes réactions… Pour le rassurer je pris la clé et l’embrassai sur la joue :

- Tu es sérieux quand tu parles de m’épouser ?

Il acquiesça :

- Mais je voulais attendre avant de t’en parler… Qu’on reprenne nos marques avant…

- Je suis pas contre, Laz… mais faut que tu sois sûr de toi… Tu sais que je ne pourrais pas te donner d’enfants. Réfléchis-y vraiment avant d’en reparler, ne le fait pas sur un coup de tête.

- Ouais…

Je lui donnai la moitié de mon croissant qu’il englouti. Il sortit ensuite de son autre poche les clés du centre aéré :

- Comment ça se fait que tu les aies toi ?

- Parce que maman n’arrivait pas à vendre l’endroit… C’est une petite ville, tout le monde a rapidement su pour nos pères et personne ne voulait acheter un bâtiment où un adolescent s’était fait violer… Il y a deux ou trois ans, maman m’a donné les clés en me disant d’en faire ce que je voulais… Depuis, je les ai foutu dans un tiroir et je ne l’avais plus touché.

De l’index, il essuya des miettes accrochées au coin de mes lèvres. Je fini mon café et mon bout de croissant et reposai le plateau sur la table de nuit.

- Et tu as un projet pour ce centre ? Il reste encore vos affaires…

Oh… alors il était bien rentré… ça avait dû être dur pour lui…

Je posai toutes les clés sur le socle de ma lampe de chevet :

- Non… mais si toi, tu as besoin du local pour tes entreprises ou je ne sais quoi, hésite pas…

Laz hocha la tête.

dimanche 17 février 2013 09:44 , dans L'Amour est recouvert de Sang (terminée)



1 commentaire(s)

  • legsims3 mar. 19 févr. 2013 03:57
    j'aime, ils se retrouvent, bon j'espère maintenant qu'il n'y aura plus de soucis hein!!


Votre commentaire :

(facultatif)

(facultatif)

error

Attention, les propos injurieux, racistes, etc. sont interdits sur ce site.Si une personne porte plainte, nous utiliserons votre adresse internet (54.237.197.160) pour vous identifier.     



Accueil | PC | PS3 | 360 | Wii | 3DS | DS | PSP | IPHONE | Web |
Jeux du moment : Battlefield 3 PC | Battlefield 3 PS3 | Minecraft 360 | FIFA 12 Wii | FIFA 12 DS
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à tenshiblood

Vous devez être connecté pour ajouter tenshiblood à vos amis

 
Créer un blog